APSARAS - Qi Gong les rêves du papillon

Aller au contenu

Les apsaras sont des nymphes célestes issues de la mythologie indienne qui furent rapidement intégrées à l'imaginaire bouddhiste. Elles font partie d'un peuple joyeux de divinités secondaires qui se manifestaient lors d'évènements heureux. Leur apparition s'accompagnait de pluies de fleurs, de chants mélodieux, de danses et d'offrandres de guirlandes. Elles avaient des ailes pour voler dans le ciel.  
Avec l'arrivée du bouddhisme à Dun Huang, ville située sur la route de la soie, elles furent intégrées dans l'art chinois et prirent une place de plus en plus importante dans les peintures murales des grottes de Mo Gao où se développa un grand centre religieux bouddhiste.
Leur intégration s'accompagna de transformations: elles furent placées au même niveau que les immortels chinois et, au lieu de se déplacer dans le ciel grâce à des ailes, elles flottaient dans le ciel comme portées par leurs rubans ondoyants.  

Cet engouement pour les apsaras volants a perduré alors que leur représentation évoluait au rythme des courants artistiques des différentes dynasties qui se sont succédées pendant les 1 000 ans d'activité du centre bouddhiste. De part leur nombre, plus de 4000, les apsaras volants sont devenus le symbole des peintures murales des grottes de Mo Gao de Dun Huang.


www.qigong-gard-vaucluse.fr
Retourner au contenu